KANBAN

La boucle KANBAN en 4 étapes grâce à la gamme de produits LEANFLASH

KANBAN

Dimensionner et maîtriser les stocks

LE BUT

L’amélioration permanente de la relation fournisseur - client est essentielle au maintien de relations étroites de partenariat durable.
L’amélioration de la gestion des stocks au juste nécessaire permet d’assurer la flexibilité et le service maximum.
 

LES AVANTAGES

La méthode montre le principe fondamental du KANBAN.
La relation entre client et fournisseur apparait nettement et permet de concilier besoins et obligations.
La réduction des stocks n’est plus une contrainte mais un atout.
La flexibilité de production et la fiabilité des moyens sont deux paramètres clés permettant de répondre à la demande.

L'OBJECTIF

On pense souvent que les stocks permettent d'assurer les livraisons malgré les pannes des machines, malgré les défauts et erreurs de toute nature, malgré les déséquilibres des lignes de fabrication. Cette commodité se paie toujours au prix fort. Si les effets des dysfonctionnements sont atténués par les stocks, le coût de ces anomalies, par contre, ne l'est pas. Pire, le sentiment de sécurité donné par le stock induit un laxisme dans l'exploitation des ressources qui conduit toujours à une dérive des coûts de production. Les stocks masquent des problèmes réels de production. Ils sont de plus un puissant inhibiteur du progrès.

Chercher à baisser en permanence le niveau des stocks, c'est s'engager dans une démarche d'amélioration continue dont le seul objectif est l'élimination des aléas qui perturbent la fabrication et augmentent les coûts de production. Pour un fournisseur, la règle fondamentale est de ne produire que la quantité de pièces conformes dont le client a besoin, au moment où il en a besoin et ce en possédant un niveau de stock raisonnable. Pour cela, l’application du KANBAN favorise la réalisation de cet objectif.
Le Kanban, mot d’origine japonaise signifiant « étiquette », est une méthode de pilotage du flux des matières basée sur la circulation d’informations échangées entre un client et son fournisseur. Il permet :

- D’optimiser la production en permettant au fournisseur de ne livrer que ce que le client demande c’est-à-dire en flux tiré. Dans ce cas les stocks sont réduits au juste nécessaire.
- De simplifier et renforcer les relations entre clients et fournisseurs à toutes les étapes de la fabrication grâce au raccourcissement des circuits d’information.
- De déléguer à la fabrication l’ordonnancement des fabrications rendu simple, visible et fiable.
 
La méthode est relativement simple aussi bien de fonctionnement que de compréhension, mais il ne faudra pas se méprendre : Les conditions de réussite de la mise en œuvre du KANBAN sont nombreuses et difficiles.

LES INTERETS :

La méthode KANBAN peut être appliquée dans n’importe quelle partie du flux, c’est-à-dire :

- Entre deux ateliers ou deux machines,
- Entre un magasin et un atelier de fabrication,
- Entre un site de production et ses fournisseurs.
Elle permet de piloter une fabrication à l’aide d’un système visuel générant des ordres de fabrication qui répondent à une consommation réelle. Une relation client-fournisseur simple et permanente se met en place.

Le stock est maîtrisé car il est maintenu dans une plage permettant à la fois d'assurer les livraisons et d'éviter les ruptures ou dépassements.

La méthode KANBAN est bien adaptée aux grandes séries et aux moyennes séries dont on a régulé le flux. Moyennant quelques adaptations, elle peut s'appliquer également aux petites séries.

Elle peut devenir l'outil de progrès essentiel sur lequel viennent se greffer d'autres actions d’amélioration axées sur :

- La flexibilité des moyens de production dans le cadre d’une démarche SMED
- L’amélioration de leur fiabilité dans le cadre d’une démarche TPM
- Le développement des compétences des acteurs opérationnels tels que les animateurs de ligne, les opérateurs...