PDCA

L'amélioration continue grâce aux outils de management visuel

PDCA

La résolution de problèmes : Plan Do Check Act
 

LE BUT

Les problèmes récurrents génèrent l’insatisfaction...
La recherche de solutions et les résultats obtenus génèrent de la motivation.
Le PDCA est une méthode de résolution de problèmes pour conduire l’amélioration d’un produit ou d’un processus.

Ce cycle comporte quatre étapes :
 

Plan = PLANIFIER : C’est l’étape la plus importante.

Do = DEPLOYER : Réalisation.

Check = CONTROLER : Etudier les résultats. Qu’avons-nous appris ? Les résultats répondent-ils à nos attentes ?

Act = AMELIORER : plusieurs cas peuvent se présenter : Adopter, abandonner, recommencer, étendre.

 

LES AVANTAGES

Sécurité = prévention

La sécurité comporte un aspect psychologique et un aspect objectif. On parle dès lors de sécurité subjective et de sécurité objective. L’approche objective de la sécurité s’intéresse aux causes (anglais : security) et aux effets (anglais : safety). "Security" étant les mesures prises contre les actes commis par malveillance (vols, incendies volontaires, attentats etc.), et "safety" les mesures prises contre les phénomènes accidentels, naturels (tempêtes, fuites d'eau etc.) Elle procède de la mise en œuvre de mesures passives ainsi que de mesures actives.
C'est une démarche qui peut s'appliquer à de multiples domaines (sécurité juridique, construction mécanique, ...).

Du point de vue méthodologique, la démarche de sécurité est, comme la qualité, une démarche transversale, que l'on peut trouver dans les ingénieries complexes, dans lesquellesla Loi de Pareto devient un outil de tout premier plan.
On distingue parfois la sécurité passive (très liée au domaine de la prévention) de la sécurité active.

Ces deux notions se complètent, chacune étant facteur d'une meilleure sécurité : la prévention, qui vise à diminuer le risque de survenance, et la protection (sécurité "active") qui diminuera les conséquences si l'événement dommageable survient.

La sécurité s'envisage sur le plan individuel ou sur le plan collectif, soit en tant qu'objectif (objectif de sécurité), en tant que droit (droit à la sécurité), en tant que valeur (la sécurité est la première des libertés), en tant qu'état de ce qui est sécurisé, en tant que fonction ou d'activité qui vise à sécuriser une entité (politique, juridique, physique, humaine, intellectuelle, ...) face à des risques et/ou à des menaces (ces deux notions n'étant pas réductibles l'une à l'autre).
 

L'OBJECTIF

L’accident du travail, ça n’arrive pas qu’aux autres !
Installations électriques, stockage en hauteur, circulation, travail sur écran…Chaque activité, de toute nature que ce soit, engendre des risques plus ou moins prononcés pour l'Homme, ses biens et l'environnement qui l'entoure.

L’objectif de la démarche SECURITE en entreprise est de faire progresser rapidement le niveau de sécurité, d’assurer une conformité réglementaire sur les textes fondamentaux (Code du Travail) et de développer un esprit « prévention ».

La sécurité au travail évolue immanquablement par l’application des principes généraux de prévention des risques professionnels :
 

- Identifier les risques et mesurer (en termes de fréquence et de gravité)
- Eviter les risques dans la mesure du possible
- Evaluer les risques qui ne peuvent être évités
- Combattre les risques à la source
- Adapter le travail à l’homme
- Tenir compte de l’état d’évolution de la technique
- Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux
- Se doter de moyens de secours adaptés
- Optimiser les conditions d'intervention des secours...
- Planifier la prévention
- Prendre les mesures de protection collective
- Donner les instructions appropriées aux travailleurs
 
La démarche SECURITE contribue inévitablement à l'efficience de l’entreprise.