Carnet de fiches autocopiantes

Carnet de fiches autocopiantes

Partager de l’information, transmettre des données et communiquer est indispensable en entreprise industrielle. Les carnets autocopiants sont des supports de communication qui aident l’opérateur à s’exprimer en temps réel et sans contrainte, dans son travail quotidien. La mise en place est rapide, efficace, simple, économique et suscite l’adhésion de tous les acteurs pour une meilleure performance globale. On retrouve différents types de carnets de fiches, notamment les constats d’anomalies, les étiquettes 5S ou encore des rapports d’incident afin de sécuriser l’environnement, dans le but de s’inscrire dans une démarche de qualité et de progrès. De plus, le format pocket de ces feuillets permet d’avoir en permanence un carnet sur soi.

Rendre les équipes autonomes grâce à une bonne communication interne

Les carnets de fiches autocopiants en milieu industriel encouragent les équipes à prendre des initiatives. Lors d’un problème, un collaborateur remplit une fiche de constats d’anomalies ou une fiche d’incident puis la transmet à son équipe tout en gardant un suivi, grâce au papier carbone. La personne recevant cette fiche a alors connaissance de l’anomalie, avec des propositions de résolution ou d’amélioration. Ainsi le collaborateur peut prendre les dispositions nécessaires afin d’éliminer le problème, grâce à une connaissance et une maîtrise de son travail. Ces fiches de progrès sont utilisées dans une démarche qualité et d’amélioration continue en favorisant la prise d’initiative et par la suite rendre les équipes autonomes. C’est pourquoi, ce système accroît l’efficacité et la productivité.

Le management visuel dans un processus de résolution de problèmes

Les carnets de fiches carbonées sont disponibles dans plusieurs couleurs comme le bleu, le jaune, le vert, le rouge, le gris, etc… Ces codes couleurs permettent de connaître visuellement le problème existant car chaque couleur signifie quelque chose. Les couleurs peuvent avoir deux significations différentes suivant le problème. Pour la prévention, le gris signifie le nettoyage, le rouge le curatif, le bleu le préventif, le vert la sécurité et l’environnement et le jaune la qualité. Pour la technique, le gris représente l’électrique, le rouge l’électronique, le bleu la mécanique, le vert l’hydraulique et el jaune le pneumatique. En voyant la fiche, le collaborateur sait à l’avance le problème face auquel il est confronté. De plus ce processus de résolution de problèmes est du ressort du management grâce à une démarche d’autonomisation des équipes. Les fiches de constats d’anomalie, les étiquettes 5S et les rapports d’incidents sont un excellent moyen d’identifier rapidement des anomalies au sein de votre entreprise et de les résoudre rapidement, sans perte de productivité. En revanche afin d’avoir une bonne prévention, il est nécessaire que l’ensemble des équipes concernées participent à ce processus de résolution de problèmes.